Croyance au paranormal, une vision du monde

Pour tester l’hypothèse que la croyance au paranormal correspond à une vision du monde particulière, moins matérialiste et scientifique, Irwin et ses collègues ont réalisé une enquête sur Internet auprès d’environ 200 personnes. Ils concluent que la croyance au paranormal s’accompagne d’un bas niveau de scepticisme et d’une adhésion faible aux valeurs de la science. Voici le résumé de leur article :

Une enquête en ligne a été menée pour examiner la relation entre l’intensité des croyances aux phénomènes paranormaux et deux facettes d’une vision du monde scientifique, à savoir (1) une adhésion aux valeurs de la science et (2) une disposition au scepticisme. Un échantillon de 202 résidents britanniques a participé à l’enquête. Les résultats indiquent que les personnes qui croient le plus aux phénomènes paranormaux ont à la fois relativement peu de considération pour les valeurs de la science et une disposition faible au scepticisme. Ces résultats sont discutés en termes de l’hypothèse de la croyance au paranormal comme vision du monde spécifique.

Référence

Irwin, H. J., Dagnall, N., & Drinkwater, K. (2016). Dispositional scepticism, attitudes to science, and belief in the paranormal. Australian Journal of Parapsychology, 16(2), 117-131.

1 thought on “Croyance au paranormal, une vision du monde

  • Comment ça croyance au paranormal ? Comme si la vie en elle-même était n’avait rien de paranormal.. Oh la vie c’est un putain de paradoxe ! Le paranormal il s’explique très bien avec un sens critique développer et une forte adhésion aux valeurs de la science, sauf évidemment adhérer au valeurs de la science ça veut dire être fermé d’esprit à tout ce qui ne peut pas être expliqué à 100% avec la science d’aujourd’hui.

Les commentaires sont fermés.