Il faut protéger et améliorer la communication scientifique

Dans un document disponible en ligne, Dan Kahan (Yale University) développe, à partir du cas de la vaccination, l’idée que la communication scientifique à destination du grand public doit absolument être améliorée pour des raisons de santé publique. Selon Kahan, c’est la faiblesse de cette communication par comparaison avec la prose anti-vaccins qui explique le rejet massif des campagnes de vaccination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *